La différence entre taxi et VTC

L’industrie du taxi ne cesse de s’étendre et bien que la concurrence soit tenace, c’est un domaine de travail qui reste accessible à presque tout le monde et qui offre une flexibilité d’horaires ainsi qu’un salaire convenable. Il est donc tentant de prétendre à ce métier. Cependant, avant de devenir chauffeur de taxi il vous faudra entreprendre de nombreuses démarches  telles qu’obtenir une licence de taxi ou opter pour la meilleure marque de véhicule.

Quelle marque de voiture pour un taxi?

L’outil principal d’un chauffeur de taxi est bien évidemment son véhicule qui doit non seulement répondre aux besoins des clients mais également aux attentes et moyens du chauffeur.

Le choix de la marque de taxi suggère le choix de la consommation, de l’esthétique ou encore du confort de votre véhicule, tant de critères à impérativement prendre en compte avant de prendre une décision:

  • Les besoins en consommation du véhicule: être chauffeur de taxi signifie parcourir de grandes distance, et ce, chaque jour (environ 70 000 kilomètres par an en moyenne), ce qui nécessite du carburant. D’où l’importance d’opter pour un véhicule à faible consommation. Certaines marques japonaises telles que Toyota ou Mitsubishi ou françaises telles que Renault ou Peugeot, se mobilisent afin de vous offrir une excellente expérience automobile tout en réduisant votre consommation.
  • Le confort et la taille: Si vous tenez à être dans la capacité d’escorter des familles, il vous faudra un grand véhicule. Les citadines sont donc à exclure au profit des berlines et monospaces.
  • Voiture neuve ou d’occasion: Cela dépend de votre budget, cependant, il faut garder en tête que même si une voiture d’occasion coûte moins cher, cette dernière peut plus facilement engendrer des coûts de réparation en cas de panne.

Avant toute chose, il vous faudra un véhicule fiable puisqu’en tant que chauffeur de taxi, votre véhicule ne peut rester immobilisé au garage plus que quelques jours, au risque d’engendrer de grosses pertes économiques.

Les marques préférées des français sont: Peugeot, Renault et Mercedes.

Taxi ou VTC?

Bien que ces deux professions soient similaires, elles divergent cependant en de nombreux points:

  1. Les chauffeurs de VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur)
  • Ils connaissent le prix des courses avant de prendre des clients.
  • Ils n’ont pas besoin d’ADS
  • Leur coût de lancement est relativement petit.
  • N’importe qui peut prétendre à cette profession sans grande difficulté
  • Ils sont confrontés à une formation rapide et facile
  • Leur examen est obligatoire
  • Ils ne sont pas autorisés à prendre des clients en pleine rue, tout doit se planifier par réservation.
  1. Les chauffeurs de taxi:
  • Le métier est plus encadré.
  • Ils sont dans l’obligation de posséder une licence de taxi
  • Ils doivent impérativement posséder un permis B
  • Ils ne connaissent le pris de leurs courses qu’une fois celles-ci terminées.
  • Ils disposent d’un bloc lumineux indiquant que ce sont des taxis.
  • Ils peuvent êtres interpellés dans la rue, à n’importe quel endroit et à n’importe quel moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *